Les blogs: Journal intime?

J’ai lu sur pas mal de nouveau blog que les personnes changeaient d’hébergeur, ou simplement de pseudo car ils ne se sentaient plus libre d’écrire. Ils savaient que certaines personnes pouvaient lire à chaque instant le fond de leur pensées. Je crois qu’un blog est un journal intime ouvert à l’inconnu. Le monde entier peut venir lire, et laisser des commentaires pour donner leurs opinions, défendre leurs idées, … Mais lorqu’on sait qu’une personne que l’on connait physiquement vient faire un tour dans ce journal intime, on se sent mis à nu. Un peu comme s’ils venaient prendre un peu de nous à chaque fois. On vit et exprime des sensations, des émotions , puis on vient les retranscire ici. Mais quand l’autre personne vient nous lire, elle n’a pas forcément la même impression que ce qu’on lui avait laissé le jour même ou la semaine précédente. Tout cela est normal, puisque nous ne pouvons etre objectif de notre personne.

Lorsque ma petite amie a appris que j’avais un blog, elle m’a traqué pour avoir l’adresse. Je l’avais ouvert bien avant qu’on soit ensemble et pour rien au monde je n’aurais donner l’adresse, et il y a des choses que je n’avais pas envie qu’elle découvre seule devant son écran. Puis j’ai cédé, je me suis dit qu’après tout, nous étions ensemble, je n’avais pas à lui cacher, c’était un peu comme si elle lisait mon journal intime de quand j’avais 12 ans! Puis elle a ouvert un blog elle aussi, j’aimais aller y faire un tour, des fois j’étais contente de ce que je lisais, parfois j’aurais voulu qu’elle parle que de moi. Et je crois que mon blog a changé, je me confiais, certe, mais restais plus objective dans tout ce que je pouvais dire. Je restais vague, implicite, je me souviens d’un article qui ne la concernait pas, et pourtant je crois que j’ai fait en sorte qu’elle pense que c’était pour elle.Mais comme nous avions une règle: Ne pas poser de question sur le blog de l’autre, je pense que ça l’a traqué, et je crois même qu’elle avait répondu sur son blog, restant implicite aussi.Je pesais et sous-pesais chacun de mes mots. Pourquoi? Je ne saispas, peut-être que c’était inconscient.

Puis un jour je suis arrivée sur son blog, le dernier article disait « ce blog va fermer ». Je ne comprenais pas trop pourquoi elle voulait le fermer, à la base son blog ne devait pas etre aussi personnel que ce qu’il était devenu. Elle ne m’a rien dit. De temps en temps, elle faisait des allusions genre « imagine que j’écrive un journal, que je le donne à tout le monde, sauf à toi, qu’est ce que tu dirais? ». Je savais de quoi elle parlait: Elle avait ouvert un blog ailleur et ne voulait pas me donner l’adresse. Ce blog, je l’avais trouvé. Je ne lui en avais pas parler, je pensais que comme ça, elle écrirait librement et que je pourrais venir faire la petite souris. Mais elle a craqué, et me l’a avoué, j’ai hésiter à lui dire que je l’avait découvert (en même temps, c’était pas dur!), je ne voulais pas lui mentir.

On est revenu au point de départ, et elle c’est rendu compte pourquoi je ne voulais pas lui donner l’adresse. Je pourrais transférer mon blog ailleur, mais c’est ici que je cultive mon jardin, je ne veux pas déménager. Alors soit je l’arrose et j’en prends soin, soit je le brulerais.

 

10 Réponses à “Les blogs: Journal intime?”

  1. Catz dit :

    tres bonne reflexion et analyse, je te suis a 100%

  2. princejulien dit :

    bonsoir,
    j’ai été dans le cas ou je me suis mis à espionner, surveiller ma femme, je pensés que j’étais endroit de pouvoir contrôler se qu’elle faisait sur son blog. au fil du temps je me suis aperçu que cela me faisais énormément de mal. elle tient 2 blog 1ouvert a tous et 1 autre innaccessible rien qu’a lui.
    depuis peu, j’ai créé un blog, elle ne le sait pas, je ne lui dirait pas, il est ouvert et si elle tombe dessus je ne lui en parlerais pas ou j’irais l’héberger ailleurs
    pour dire qu’il ne faut pas faire ça quand ont ais trés proches, celà peut être terriblement douloureux pour les deux surtout si, il ou elle ne vous a pas donné l’adresse.

  3. chepiok dit :

    C’est ce que nous avions fait aussi…
    Je suis allée créer un blog sur le mm hébergeur, avec un pseudo totalement différent, au final je me suis fait démasquer!! Mais maintenant tout ce passe bien, on s’est mise d’accord et on se régal sur nos nouveax blogs car on a appris a plus communiquer réellement!!

  4. princejulien dit :

    je suis heureux pour vous, si vous êtes arrivés à cette complicitéé qu’il y a entre vous deux.
    ce qui n’ai pas dutout notre cas.
    bise julien

  5. chepiok dit :

    En fait, notre nouvel hébergeur est une grande communauté, alors que unblog, j’ai l’impression que c’est plus personnel, et intime. Du coup là-bas, nous nous sommes fait des amis virtuels, et l’atmosphère est plus détendu…

  6. lilodin dit :

    En fait, il était pas si mal ce blog…

  7. Pareil, j’ai un blog auquel je tiens puisque je mis dévoile mais le probleme c’est que pa mal que gens que je connais y mettent les pieds , et je me sens plus libre que mettre ce que je pense, et je n’ai pas envie de changer d’adresse et de repartir a 0… :s

  8. Louve dit :

    Je ne connais pas un seul blogueur qui n’a pas eu ce genre de problème ou qui ne s’est pas posé la question. Après il faut passer outre et décider d’assumer ce qu’on écrit, quitte à devoir réexpliquer aux gens par la suite.
    Bon article :)

  9. chepiok dit :

    C’est pas toujours une question d’assumer, c’est surtout une question d’interprétation!!
    Je crois, oui, que c’est un problème de bloggeur!!
    Bises a bientot

  10. Marguerite dit :

    Merci pour cet article, car c’est toujours rassurant de se retrouver dans ce que quelqu’un d’autre peut écrire, sans pour autant avoir la même histoire.

    Je viens de clôturer un blog, pour en créer un autre sur unblog. Sur mon ancien blog, que je tenais depuis deux ans, je ne me sentais plus chez moi, comme si les relations que j’avais tissées sur cet ancien blog pendant deux ans m’empêchaient d’écrire ce que je souhaitais vraiment exprimer (à cause d’une mauvaise interprétation des mots, les susceptibilités de chacun, des réexplications à tout bout de champ…). J’écrivais sans entrain, avec l’obligation de peser chacun de mes mots, de mes points de vue et opinions.

    Quant à ma relation de couple, j’avoue que je ne me rends jamais sur le blog de mon chéri. En même temps, je ne suis pas une passionnée de guitare (puisque c’est le thème de son blog). Mon chéri est inscrit sur mon blog mais n’y va pas plus que ça, car il part du principe qu’il est déjà tenu informé de tout ce qui s’y dit. Et c’est tant mieux comme ça.

Laisser un commentaire