I have a dream

Un peu déconcertant ce rêve (la preuve me voilà tombé du lit!)…

Une atmosphère familière que j’avais, je crois oublié. Tu étais là, heureux d’y être, rien n’avais changé, sauf peut-être ton sourir. Tu étais avec JB, je me sentais un peu génée au début, un peu pas à ma place, à la base, on ne peut pas dire que nous étions amis.  Mais rapidement tout est revenu comme avant, « le bon vieux temps… ». On riaient beaucoup, sans même besoin de parler, une harmonie indescriptible émané de je ne sais où.

Pourquoi toujours ces rêves qui me hantent, je te vois heureux, vivant, et paradoxalement fuyant. En même, c’est pas si paradoxal…

Rendez-vous à la pointe… 

Laisser un commentaire