(Putain de) Jardin secret

Dans un premier temps, il faut définir ce qu’on appelle Jardin Secret: C’est un endroit où le soleil brille sans cesse, où le ciel et la terre se fondent à l’horizon, dans le mien,il y a un sage sous un arbre.Je crois qu’il est vêtu d’une tunique orange, et est toujours assis en tailleur.

Qu’est ce que je lui raconte?

Pourquoi lui plutôt qu’un proche, un ami, un parent?

Ce n’est ni la peur du jugement, ni de l’opinion qu’on pourrait donner de soi en racontant certaines choses qui fait qu’on se bâti un Jardin. Je crois qu’il faut savoir garder des choses pour soi. Être ami avec soi-même, pouvoir avoir des affinités juste avec son soi intérieur. On oublie souvent qu’il est là, on le met de côté, on le délaisse, et puis il arrive un jour où on le cherche, parce qu’on sait qu’il sera le seul à comprendre. Mais durant tant d’années, on ne s’est pas confié à lui, alors il est parti, parfois on le retrouve, souvent il est trop tard.

Je peux pas perdre mon sage, je ne peux pas l’abandonné. Peut-être ne peux-tu pas comprendre cela parce que tu n’es pas dans la même école…Je sais que tu ne veux qu’apaiser mes maux, ne t’inquiète pas, toi, tu es là à chacun de mes pas. Malgré ce que tu peux croire, tu en sais bien plus que lui…

Laisser un commentaire